5 Dec 2016

Le profane étant incompétent, il appartient au professionnel de le conseiller, voire de refuser la commande lorsque celle-ci s’avère non réalisable.

C’est le principe que rappelle la Cour de Cassation dans un arrêt du...

Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • LinkedIn Social Icon